lundi 22 avril 2019

Louis Chédid lucide

Étienne Léandri, ci-devant collabo devenu exécuteur des basses œuvres de la Cinquième
On confesse une coupable affection pour Louis Chédid qui, malgré son goût pour une variété souvent raffinée mais parfois mièvre a, de temps en temps, sous sa nonchalance affectée, des textes particulièrement bien troussés.
Si possible sans avoir l'air d'y toucher.

Abordant un monde de truands en col blanc, ou du moins à façade respectable, il écrivit donc ce Chat noir, qu'il a enregistré en Juin 2010 avec son fiston.
Du crime vécu comme une start-up. 


2 commentaires:

  1. Le lien "sans avoir l'air d'y toucher" mène au libellé "Louis Chédid", du coup ça touche à l'imprécision.

    RépondreSupprimer
  2. Aaargh. On rectifie. Merci cher correcteur.

    RépondreSupprimer