samedi 4 février 2017

Une chansonnette d'Henri Georges Clouzot

L'auteur en amateur de whisky


Outre réaliser un des meilleurs films français de tous les temps, "Le corbeau" (grâce à la "Kontinental"), Henri Georges Clouzot, nous a laissé quelques aimables bobines comme L'assassin habite au 21, Quai des orfèvres, Les diaboliques ou Le salaire de la peur, pour ne citer que nos favorites.
Comme si ça ne suffisait point, le cinéaste misanthrope s'essayait à la chanson.
Une de ses plus belles vacheries fut Jeu de massacre, sur une musique de Maurice Yvain, qui sera popularisée par Marianne Oswald.
Avec le Gilles (Jean Villard) du duo Gilles et Julien, il en commit quelques savoureuses telles La ronde des métiers, La bourrée du Diable ou cette pochade : la Vierge Éponine qui nous ramène deux heures moins le quart avant Jésus-Christ.
Après ça, on se prend à regretter que l'homme n'ait pas commis de péplum.
Voici l'occasion d'un ultime coup de chapeau aux Frères Jacques dont le dernier membre, Paul Tourenne, a déserté la vie le 20 novembre dernier.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire