mardi 29 janvier 2013

12°5  "NE LEUR JETEZ PAS LA PREMIERE BIERE..."

    Leurs débuts en 78 avaient secoué les corps et les esprits. Le groupe : 1 fille, Joss et 4 gars, Olivier EMERY et BUD aux guitares, Jean-Luc DELOVE à la basse et Frank GLIKSMAN à la batterie, une complicité étonnante, des textes qui frappaient au coeur et à l'estomac, qui n'avaient peur de personne et qui voulaient être entendu malgré l'enfer que les défourrailleurs de bruit faisaient tout autour.



     Ils se font une certaine réputation dans le milieu autonome parisien et provincial grâce à des textes à tendance anti-flics ou féministes tendance baston.Il n'a pas fallu longtemps pour que l'éditeur, Philippe CONSTANTIN (celui qui avait des oreilles), s'en mêle et les accompagne en 1980 vers leur 1er album «NANA MEC ».C'est leurs tournées… et ils éclusent l'hexagone et tous les festivals.Ils partagent les scènes avec tous les groupes rock de l'époque : TELEPHONE,TRUST, HIGELIN, LAVILLIERS, SAPHO, VALERIE LAGRANGE, LILI DROP,EDITH NYLON, STINKY TOYS, METAL URBAIN, MARQUIS DE SADE…              Leur rencontre avec le groupe anglais THE RUTS est fracassante et leur 2ème album «ENTRE TEMPS»  se réalise en 1981 à SEATTLE et à LONDRES avec le producteur John BRAND et le batteur Dave RUFFY de ces fameux THE RUTS. Album décevant, galères courantes des groupes français de l'époque, après ces 4 ans de rock intensif, ils se séparent en 82 en douceur et même pas fâchés et chacun vaque à de nouvelles aventures.Ils se retrouvent en 2003. Cela donnera un concert exceptionnel le 13 janvier 2004 à la Maroquinerie devant une salle comble



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire