mardi 7 mai 2013

PATRICK DENAIN et DANIEL DENECHEAU

UNE VERSION D'UNE CHANSON DE BAGNARD

    

    Dans l'article "Ballade pour des voyous" on a cité Patrick Denain (Pat) en oubliant de citer le Dan qui va avec. Il s'agit de Daniel Denécheau, sympathique guitariste et accordéoniste musette dont le site est  http://denecheau.free.fr/ .
    Ces bons bougres ont commis en 2008 un disque de chants de marins.
Si on a une tendresse certaine pour Denain c'est qu'il a réalisé une petite perle en 1982, ce disque :



dans lequel on trouve pas mal de chansons fort méconnues de Mac Orlan et d'autres plus courues mais qu'il n'a pas hésité à re-orchestrer .
    Denain, nordiste de naissance (1950) fut tour à tour barman, éducateur, docker, pigiste , enseignant avant d'être chanteur à plein temps depuis 1979.
    Son répertoire : brume sur les canaux et bistrots enfumés, marins et soldats de fortune, aventuriers immobiles du quotidien ou agités de l'exceptionnel.
    On a donc repêché leur version de Jean Fagot rebaptisée Le transporté sur le disque "La Belle" (l'Insomniaque) dans laquelle sa belle voix picarde fait merveille.

    En argot, un "Fagot" était un Transporté c'est à dire celui que l'on transporte malgré lui : un bagnard
    Cette chanson de Jean Fagot se chantait en choeur au bagne pendant les durs travaux communs tel le halage des troncs d'arbres ( coutume habituelle des bagnards ou poseurs de rail au Sud des Etats-Unis)
    Antoine Mesclou, ancien bagnard, l'a publiée en 1924 dans un livre de souvenirs "Comment j'ai subi quinze ans de bagne". Il en attribue la paternité à un nommé Miet, condamné à huit ans qui mourut peu après sa libération
.
(notes de pochette de "On a chanté les voyous" rédigées par Romy)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire