lundi 12 octobre 2015

Un classique d'Au Bonheur des Dames

C'était en 1974, l'âge d'or du glam-rock.
Dans le désert français, Au Bonheur des Dames remettait au goût du jour une pincée de rockabilly et un vieux twist des Chats Sauvages à la mode carnavalesque.
Le son est pourri mais la version télévisuelle plutôt marrante.


À propos, on a, un jour, croisé une version de "Twist à Saint Palais" particulièrement aimable pour le Pays basque profond et intérieur. Si quelqu'un a encore ça en réserve, on s'y jettera dessus avec délectation.

4 commentaires:

  1. Une petite anecdote rigolote qu'on m'a racontée pas plus tard que la semaine dernière dans les vestiaires : un ami d'un ami, en lisant un jour par hasard les paroles de cette chanson, s'est rendu compte de son erreur, il avait toujours compris :
    "Oh ! les filles oh ! les filles !
    Une orange, un marteau !"
    Le seul intérêt de cette anecdote et qu'elle est véridique et entendue très récemment.

    RépondreSupprimer
  2. Orange et marteau ? C'est beau comme un plan quinquennal de RDA.
    Quel poète, ton pote !
    Jules

    RépondreSupprimer
  3. Je viens d'apprendre qu'un autre poète vient de mourir, un mec bien. Je ne sais pas si vous l'avez déjà passé... On est triste, surtout qu'on l'avait entendu il y a peu à la radio, et qu'il avait l'air en forme... Bon d'accord, ses chansons n'étaient pas très rock'n'roll.

    RépondreSupprimer
  4. et non, nous n'avons jamais passé du Escudero.
    Attachant personnage malgré un côté stal de la vieille école.
    À creuser.
    J

    RépondreSupprimer