jeudi 23 octobre 2014

Parenthèse d'actualité bis






    Après les effroyables affaires Cahuzac, Thévenoud (...ajouter les noms manquants à la liste), voilà qu'à leur tour M. et Mme Balkany ont à souffrir les rigueurs de l'administration fiscale. Sans compter les 60 tartuffes parlementaires aux prises avec nos héroïques gratte-papiers de la Direction générale des finances publiques, selon les dires du Canard Enchaîné...
    Nous ne serions trop conseiller à M. et Mme Balkany de méditer cette belle fable de Bernard Dimey (qu'on vous remet ici pour l'occasion, toujours interprétée par Jehan Cayrecastel), si ces Messieurs Dames ont la patience d'aller jusqu'à la chute... Ce sont gens occupés... Histoire de continuer à valser...





    Tiens, et puisque nous en sommes rendus aux cages, voici un autre Jehan (Jonas, à qui l'on doit l'immortel Flic de Paris ) et son zoo de Vincennes . On pourrait, pour agrémenter la visite, ajouter au hasard, un fasciste cacochyme et un grand patron à l'ancienne, genre un Zemmour et un Margerie...Caramba ! Trop tard! Peut-être son cadavre aux fauves... encore faut-il que le fond de sauce rond-de-cuir-kérozène soit à leur goût... Les félins sont, eux, des animaux délicats...
Une réalisation de Jean-Christophe Averty en 1968.






3 commentaires:

  1. Merci pour ce Zoo de Vincennes que je ne connaissais pas (de Jehan Jonas, je n'ai que le vinyle SFP 4010).
    On dirait que Renaud s'en est pas mal inspiré pour Hexagone, sept ans plus tard, tant dans l'esprit que pour la musique…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement y a un air, manque plus que le bandana !
      E.

      Supprimer
    2. Jolie trouvaille que ce chaînon manquant entre Antoine et Renaud, en effet.
      Quand à l'excellent Averty, il devait avoir quelques problèmes avec l'ORTF, à l'époque

      Supprimer