jeudi 29 octobre 2015

Maurice Fanon a le cafard

Le Maurice avec Colette Magny



une émission lui fut tout de même consacrée










À l'instar de Bernard Dimey ou de  Jean-Roger Caussimond, Maurice fanon (1929-1991) est le type même de l'auteur qui a nourri une charrette d'interprètes avant de se décider a y aller de sa propre voix.
Après une parenthèse algérienne de deux ans qui le laissera antimilitariste à perpéte, il écrira pour Georges Moustaki, Pia Colombo, Francesca Soleville, Joe Dassin, Isabelle Aubret, Cora Vaucaire, etc. avant de se lancer en compagnie de Jacques Debronckart au cabaret de Jacqueline Dorian avant de signer chez Odéon en 1963.

Sans illusions ni concessions pour le monde du show-business, Fanon continuera une carrière en dents de scie dans les cabarets marquée, entre autre, par le blocage de ses droits par deux maisons de disques. 
Curieusement, il aura un certain succès d'estime au Japon.
Entre un vieux fond anar et des amitiés au grand parti des travailleurs, il aura l'honneur d'un disque entier de ses compos interprétées par Juliette Gréco.
Par ailleurs, il a écrit deux romans et quelques recueils de poésie qui ne seront édités qu'à titre posthume.
Il est mort le 30 avril 1991.
Un site internet lui est dédié. 



Une autre joyeuseté

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire