vendredi 17 mai 2013

Du Rab de l'émission de mai (les pas français)

VLADIMIR VISSOTSKI

Encore un de ces maudits alcolos pour qui on a de la tendresse :  Vladimir Semionovitch Vyssotski (1938 -1980) d'ascendance juive ukrainienne aura été ici plus connu pour avoir été le mari de Marina Vlady que le poète humain (trop humain ?) qui sut raconter la vie quotidienne de cette époque soviètique où les cassettes pirates circulaient en faisant boule de neige.
Usé par la vie et sa consommation de vodka, il mourrut à 42 ans, alors que les JO de Moscou battaient leur plein. Son cercueil fut suivi par 200 000 anonymes ce qui est non seuleument respectable pour un gars boycotté par les médias mais constitue une des plus grandes manifestation populaire spontanée de cette période de l'URSS.

Comme il traduisit certaines chansons en français, on a passé "Plus rien ne va" en direct mais  voilà une de ses plus belles tantôt intitulée "le Vol arrêté", tantôt "La fin du bal"   


Et pour les amoureux de Vissotsky mais également des chansons russes (populaires, cosaques, de la marine, etc.) un excellent site, une mine (du Donbass) où on trouve en prime les traductions :
http://stengazeta.over-blog.com/
La page dédiée au tovaritch désespéré est
http://stengazeta.over-blog.com/categorie-11503206.html

Post- scriptum : Etouffez-les, il sera toujours temps de leur élever ensuite des statues ou, à défaut, des timbres postes


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire