jeudi 26 septembre 2013

JACQUES GRELLO et le pognon

On vous a déjà dit tout le bien qu'on pensait de Jacques Grello, un des "découvreurs" de Brassens, chansonnier de son état.
C'est dit là 
Un exemple de son talent sur une question primordiale à laquelle une émission ne suffirait pas.
On en recausera, promis...



4 commentaires:

  1. Digne de Grello Biafra, si vous nous pardonnez cette blague lamentable.
    Mais quel est ce son regrettablement parasite, couvrant le morceau en question ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qualité honorable pour un enregistrement public de ces années-là. Son un peu lointain du piano, léger grésillement de la voix... Ça doit venir de votre bécane cher Moine...de chez nous, ça passe très bien.
      E.

      Supprimer
  2. La photo ce n'est pas Jacques Grello mais son compère le chansonnier Robert Rocca

    RépondreSupprimer
  3. Tout à fait exact, on rectifie cette erreur au plus vite.
    Par contre sur les autres articles consacrés à Grello, c'est bien lui.
    Merci Michel.
    Jules

    RépondreSupprimer