jeudi 18 décembre 2014

Jo Privat par lui-même

Et un pacson de musette 


Le roi de la boite à frissons du temps où la Rue de Lappe ressemblait à autre chose qu'à une turne à touristes.
On constatera que le Gitan Blanc a non seulement des doigts d'or mais aussi une langue assez bien pendue !
C'est une trouvaille du Lexomaniaque aux nuits de France Culture de décembre 2014.


Jo Privat au temps de la bâche à jonc

9 commentaires:

  1. Bravo les gars : l'aurait pas fallu qu'on s'en privât !
    (et il ne s'agit pas de privat[e] jo [ke]…

    RépondreSupprimer
  2. Petit rappel pour les amateurs, on pourra retrouver une très chouette émission sur le Balajo avec entre autres Jo et Francis Lemarque ici, émission rediffusée lors d'une nuit révée de Claude Dubois, en plus d' un tas de belles archives.
    E.

    RépondreSupprimer
  3. On a tout técouté en faisant de la barbouille. C'était bath, merci. Vous r'mercierez d'not' part Lexos le Maniaque, vu qu'c'est lui l'dénicheur, ahah. (Avec un blaze commack, c'est sûrement une terreur dans l'mitan, alors allez-y mollo, s'agit pas d'l'agacer.)

    RépondreSupprimer
  4. A mon humble avis, s'il tombe un jour, ce mironton là ce sera pour recel.
    T'as qu'à voir les merveilles qu'il planque dans sa cambuse.

    RépondreSupprimer
  5. Bah non, je suis qu'un mouton pacifique, M'sieu Pop : un cave, quoi !
    Mais je savais pas qu'en plus de vos multiples talents vous titilliez le poil de martre : faudra nous montrer ça, un jour…

    Sinon, sûr que le jour où DivShare écrabouillera tout le stock, y'aura du rififi dans le bastringue.

    RépondreSupprimer
  6. Voui, un cave, mais capable de se rebiffer à l'occasion... Sinon, je titille le poil de martre comme un gros rustre : je badigeonne juste une vieille bibliothèque et je vous prie d'croire qu'on risque pas de m'prendre pour Van Gogh.

    RépondreSupprimer
  7. Mieux vaut être Van Gogh que sans gogues,, prénom de nom !
    Tiens, ça me rappelle cette anecdote, mais à l'envers…

    RépondreSupprimer
  8. On a toujours raison de badigeonner les bibliothèques
    En ce qui concerne les archives. cher receleur, n'oublie pas de stocker ailleurs ton stock le plus précieux.
    Julot le porte-avion

    RépondreSupprimer
  9. Bah, je ne crois pas que ça serve à grand-chose d'héberger aussi ailleurs dans l'immédiat, vu qu'on ne peut miser sur la pérennité d'aucun hébergeur.
    Mais t'inquiète, tout est bien au chaud sur des DD qui eux aussi peuvent crasher à tout moment !
    En tout cas, DiveChère est relativement sûr pour le moment : des trucs que j'y ai balancés voici bientôt six ans y sont toujours disponibles.

    RépondreSupprimer