mercredi 18 juin 2014

LES KAMIONNERS DU SUICIDE




C'est un jour de 1983, que D'jah X, déçu d'attendre après un soulèvement de la paysannerie qui ne vient pas, décide de quitter sa Lozère pour attaquer la capitale.
C'est avec Stick-lo (basse) Ben X (batterie) Lucile (Sax et chant) et Jules R (sax) qu'ils vont monter Les Kamioners du Suicide (allusion à un des premiers attentat suicide de la décennie contre le camp des Marines à Beyrouth)
LKDS va écumer les concerts sauvages, squats, manifs, se retrouver dans les fanzines et radios du moment.
Leur version de "Guns of Brixton" rebaptisée "Les fusils de Belleville" reste, au moins, une des 3000 meilleures reprises de la chanson de la bande à Paul Simonon 
En 1985, ils autoproduiront un 45tour sur Autonomie Ouvrière Prod. (ce sera, à ma connaissance, l'unique disque du label créé pour l'occasion) On y trouve dans une superbe pochette une version reggae de "La java des Bons Enfants"* avec un hymne à la décolonisation en face B


Depuis quelques années D'jah a rescucité LKDSdans les Cévennes avec une nouvelle bande quon a vu à Paris ou à la ZAD de Notre Dame des Landes.
On attend le prochain disque (B'alors vous finissez de les coller ces pochettes ?)
On trouvera ici un article avec un  entretien de D'jah X tiré de la somme "Nyark nyark" d'Arno Rude Boy.
Et la face B du 45 tour historique de 85


Et en bonus, une rareté, "graine de terroriste" sur la compilation "Rock Army Fraktion" (sur laquelle on reviendra) de 1986.



* en changeant les paroles rien que pour emmerder les anars.

3 commentaires:

  1. Yeah ! J'avais ce magnifique 45 tour ! J'ai même croisé de temps en temps un (ou plusieurs...) membre du groupe à l'époque du squat de Ligner, fin 80's début 90's.
    Bien sûr, c'est l'anarchiste qui vient heureusement, sans préjugés (Emile Henry l'était qui posa cette bombe récupérée par les cognes et qui fit la preuve que finalement, y en a qui en ont, contrairement à ce qu'en dira Brassens...). Ou le communiste dans son acception libertaire. Sûrement pas en tout cas dans toutes les déclinaisons léninistes du capitalisme d'Etat autoritaire qui usurpèrent ce beau mot et imposèrent leur dictature sur le prolétariat.

    RépondreSupprimer
  2. J'avais apprécié cet article, sur le punk et où les Kamioners sont évoqués.

    RépondreSupprimer
  3. Le bon goüt du Moine n'est plus à mettre en doute.
    Quant à LKDS nouvelle formule, on attend le LP avec quelque impatience.
    Ma note sur "emmerder les anars" n'était qu'une private joke adressée au pivot du groupe en question.
    Salud !
    Jules

    RépondreSupprimer