mardi 24 septembre 2013

On enregistre ! (1)  Vesoul

    Récemment on pouvait voir dans la version online du journal fondé par Jean-Paul Sartre Libération, un étonnant personnage,  gentiment fêlé, ouvrant une énorme valise contenant les 133 versions qu'il a pu compiler de Vesoul *.
    On apprenait alors que Vesoul n'était qu'un bouche-trou permettant à Brel de boucler un disque (au temps du vinyl...) et qu'il ne l'a jamais chanté sur scène.
    Brel aurait séjourné dans cette bonne ville de Vesoul en 1960 et elle aurait laissée en lui un souvenir tel qu'il s'en souvint huit ans plus tard...

    Voici donc l'enregistrement du morceau :



    Et une version télé où l'on appréciera le talent comique du Jacques et la virtuosité de Marcel Azzola évidemment!


3 commentaires:

  1. Pour l'humour... Parisien de longue date et natif de Haute-Saône ("Capitale" : VESOUL !), l'auteur -- qualifié par vos soins d'étonnant personnage gentiment fêlé -- s'interroge non moins humoristiquement sur lui-même dans la Postface de "Jacques BREL, T'as voulu voir VESOUL... !" (publié à... VESOUL et par...VESOUL Edition !) cosignée par les Editions Jacques BREL :

    " À ce stade j'en suis arrivé à me poser quelques questions... ! Ne faut-il pas être un peu "curieux" (aux différents sens du terme !) pour produire un tel "travail"... ? J'aime évidemment Jacques BREL... mais je ne suis pas un fan hystérique... J'aime aussi la ville de VESOUL... mais tout est relatif... et Vesoul, la chanson, n'est certainement pas la meilleure de BREL...
    Le natif de Haute-Saône que je suis aurait-il été atteint par une forme de "trouble obsessionnel compulsif"... à caractère ethno-musical ?
    En tout cas ce travail sérieux – et c'est l'essentiel – m'a intéressé... et amusé... et à la réflexion m'a fait voyager !"
    Humoristiquement votre.
    Bernard BELIN

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour m'sieur Belin

      l'idée de collection nous a toujours paru en effet relever de je ne sais quel toc ou tac ou tuc, je ne sais plus comme on dit...enfin toute nos félicitations pour cette somme "pataphysique"... qui n'est pas s'en rappeler, tant qu'on est sur Brel, la liste de ses interprètes sur Wikipedia que vous pouvez trouver ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27interpr%C3%A8tes_de_Jacques_Brel
      et que vous pourrez,sans doute, avantageusement augmenter...
      Pour revenir à votre interview,j'aime beaucoup l'idée que "Vesoul" ait pu passer pour un classique du folklore italien...
      Et je ne serais pas aussi catégorique que vous sur l'idée que "Vesoul" soit une chanson "mineure"... Outre la partition fantastique d'Azzola, l'écriture pour ainsi dire "sur le vif", jetée sur le papier de Brel (que l'on sent peut-être mieux une fois qu'on sait que c'est un "bouche-trou") nous réjouit beaucoup... Disons qu'elle dénote du répertoire habituel de Brel qui a souvent ciselé ses textes : rien a rajouter, rien à retrancher...
      Enfin, vive le copisme et l'archivisme ! Ce site n'est-il pas après tout qu'une glose de plus sur la chanson?

      Bien à vous
      Elliott

      Supprimer
  2. Rrraaahhh, ça fait du bien. Merci.

    RépondreSupprimer