dimanche 26 juillet 2015

Tony Truand


Antoine Masy-Périer a passé son enfance trimballé entre Paris et la Bourgogne avant d'atterrir en Normandie.
C'est à Rouen qu'il entre dans les Gloires Locales. Le groupe a succédé aux Olivensteins suite au procès intenté par le professeur du même nom.
En 1981, il rejoindra LE trio de référence du rock français, les Dogs. Il y restera jusqu'en 92 date à laquelle il prend le nom de Tony Truand, en trio avec ses Deux  Solutions (nom fastoche pour assumer les changements de personnel)
En 2005, il intègre aussi les Wampas, non sans commettre des disques avec les  Deux Solutions, Joseph Racaille ou l'infatigable groupe garage américain The Fleshtones.

Un hommage à François Béranger (2009) 

Voilà donc un mec qui saute sans complexe du punk au garage, du rockabilly au country ou à la chanson française. Ce qui a un côté attachant.
Il participe aussi au projet Scopitone 's not dead monté par David Vallet.

et un hommage à Michel Grégoire (dit Moustique le twister) 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire