mardi 3 juillet 2018

Juillet : l'ultime Herbe

Vue de l'émission en en public

Allez, on se quitte en zizique avec...

Bérurier Noir                    Salut à toi
Hafed Benotman                Jaja
Serge Reggiani                  Du vent dans mon crâne
Françis Blanche                Général à vendre
Hélène Martin                   Tant de sueur humaine
Patrick Denain                   Ça n'a pas d'importance
Christian Paccoud               Un si p'tit espoir
Noir Désir                          Fin de siècle
Brigitte Fontaine                La côtelette
Reda Caire                         Le petit bal perdu
Catherine sauvage             Le temps du tango
La Rumeur                         Le cuir usé d'une valise
Guy Béart                           La chabraque
Jacques Marchais               Chant des pègres
Thomas Fersen                   Pièce montée des grands jours
Le Nez dans l'ruisseau       Pen-Sardine
                                           16 tonnes
Alain Bashung                    Il voyage en solitaire
Passi                                   Les flammes du mal  
France Gall                        Diego, libre dans sa tête
Arletty                                Si vous étiez un coquin
Les Négresses vertes         Voila l'été
Jacques Marchais               La vie s'écoule
NTM                                   Qu'est ce qu'on attend ?

Cette émission se trouve sur le clic habituel.
Encore un grand merci à la bande au Nez dans l'ruisseau
Et en supp, le classique qui y manquait ( c'est encore lui, on s'excuse)


2 commentaires:

  1. Bon, eh bien fermons le ban, on va se consoler avec du déni, j'ai l'habitude. Et concentrer désormais l'investissement de sa petite libido sur le jazz. Tiens ! Saviez vous que Coltrane, oui, le grand John Coltrane, vient de sortir un disque ? Je fais amende honorable aux esprits forts (et je me flatte d'en faire partie) dont les certitudes pourraient être ébranlées par le miracle de Son retour, après 51 ans, mais c'est authentique, le dernier Coltrane est dans les bacs !
    Allez, bon farniente, et peut-être à une prochaine résurrection !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, il semble que Coltrane se décide enfin à concurrencer Jimi Hendrix sur la sortie des albums post-mortem.
    Et comme on dit chez nous, Carlos Gardel ? Il chante mieux chaque année.
    Quant à la résurrection, comme nous le faisions remarquer à deux témoins de Jéovah qui s'incrustaient, il faut d'abord attendre l'arrivée des armées de Gog et Magog avant de se lancer dans le millénium heureux où les classes sociales seront abolies.
    Salud !
    J.

    RépondreSupprimer