mardi 13 septembre 2016

Daniel Denécheau en jâse musette

Ophélia et Daniel
On l'a ici d'abord découvert en complice de Patrick Denain, puis on a appris que le bougre pratique des instruments plutôt spéciaux. Sa découverte du vieux style musette parisien, lors de ses recherches au sein de l’association des Musiciens routiniers sur les musiciens auvergnats émigrés à Paris, lui a fait découvrir l'accordéon diatonique mixte (ce qui signifie donc à moitié chromatique) dont il est l’un des rares représentants.
Il est à l'origine du groupe Jâse Musette.
Leur originalité : avoir recréé la formation typique des bals musette parisiens des années 30. Pour cela ils reprennent le tout premier répertoire musette et utilise les mêmes instruments, certains étant d'époque. Il sont même le seul groupe à le faire aujourd'hui.
Tout ça est raconté dans une passionnante émission d'Héléne Azera du 27 mars 2016:
Si ça s'affiche mal ou pas, c'est ici-même.
Les Jâse Musette sont :
Daniel Denécheau : accordéon diatonique mixte
Robert Santiago : Jâse (batterie ancienne), chant, accessoires (jazzoflûte, pipeau, ocarina, flexatone, tôle...)
Denis "Scotch" Gérard : banjo
Ophélia Bard : chant, bigophone, percussion
Et selon le cas
Pour la partie swing-musette, manouche : Jean Claude Laudat : accordéon chromatique et Jean Yves Dubanton : guitare
Pour la partie auvergnate :Michel Esbelin : cabrette.

2 commentaires:

  1. Rien bath, tout ça. Parole d'apache.

    RépondreSupprimer
  2. Ça m'a fait prendre un coup d'jeun'.
    Parole de zomblou noir.
    J

    RépondreSupprimer