jeudi 16 juillet 2015

Dirty old town en français ?

Salford, Lancashire

Non, ce n'est pas une chanson irlandaise !
Cherchez pas du côté de Cork ou de Derry, ce morceau mélancolique fut écrit par Ewan Mc Coll en 1949 en "hommage" à sa ville d'origine.
Noire, triste, industrielle : Salford, Lancashire, à deux pas de Manchester.
Évidemment, les autorités  locales toussèrent un peu (on tousse pas mal dans le Lancashire) à l'évocation de leur "sale vieille ville".
Même si toute la région la désignait déjà comme telle.

À l'origine, ce titre ne servait que d'interlude dans un spectacle de MacColl, intitulé Landscape with Chimneys (paysage avec cheminées).
Ewan Mc Coll et Peggy Seeger


Et puis, un autre groupe de Salford, The Spinners, le reprend en 1964 et la vague de la Folk va populariser la chanson.
Il ne restait plus aux Dubliners (comme leur nom l'indique) qu'à la reprendre dans les années 70 et aux Pogues d'en faire un tube mondial, en 1985, pour qu'une bonne partie de la planète s'imagine qu'on cause là de Dublin.  

On s'envoie donc l'original


Et en français, donc ?
De nombreux interprètes, dont Catherine Ringer, y ont laissé quelques plumes.
Mais c'est le barde Breton Gilles Servat qui a osé une traduction dans son album de reprises trads' irlandaises "Sur les quais de Dublin" en 1996.
Malgré un certain côté raté (faut le faire pour la foirer celle-là !) cette version, chantée en duo avec Ronnie Drew garde un côté attachant... à la longue.
Jugez-en :

2 commentaires:

  1. Pas trop mal!

    Vieille ville de merde. Eh bien :)

    J'aurais évité le bout, peu convaincant, en anglais. C'est une reprise en français ou ce ne l'est pas. Pourquoi le faire à moitié?

    RépondreSupprimer