mardi 12 mai 2015

Vassiliu : encore une de censurée




Pierre Vassiliu savait de quoi il causait en fignolant le portrait d'un supérieur hiérarchique tout empreint de nostalgie : il a écrit cette chanson en 1963, alors qu'il venait juste de s'enquiller vingt-sept mois en Algérie.
C'était prévisible, elle fut, aussi sec, interdite de passage sur les ondes de toutes taille.
Ça n'a pas empêché notre gars de continuer son chemin jusqu'à faire une première partie des Beatles à l'Olympia avant d'aller partir tourner avec Dutronc.

On regrette parfois de ne pas s'être retrouvé, au hasard des chemins, au bar du coin, lors du passage de ces deux-là.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire