vendredi 5 décembre 2014

Une chanson d'amour et de modernité par Abrial


Il a entamé sa carrière en 1966 comme un brave petit folkeux. 
Puis, Patrick Abrial va évoluer vers le psychédélisme et un rock pas léger qui n'a pas toujours bien vieilli.
Moment du virage, le 33 tour Chanson pour Marie en 1969 (riche année, décidément) dont la chanson titre aura un certain succès avec des paroles qu'on dirait faites pour la Manif pour Tous. Bien plus excitant, On y trouve cette petite gâterie, la vamp rachitique.  


En 1977, il a monté le groupe Stratagème, on y reviendra...
Depuis trente ans, Abrial fait surtout. l'acteur.

4 commentaires:

  1. Faut décidément vraiment se méfier de vous, les gars : z'avez de ces trucs dans la musette !…

    Et d'abord c'est quoi, ce film avec Birkin et Trintignant ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le mouton enragé (Michel Deville 1974) me semble-t-il.

      Supprimer
  2. Ah mais bon sang, je l'ai vu minot à la télé, ce film où Trintignant est rédac-chef et rend un hommage couillu à son éminence grise mais je ne me souviens pas du tout de scènes aussi osées en prailleme-tailleme (télé giscardienne, à l'époque) !

    RépondreSupprimer
  3. Bah, y'a eu quelques films bizarres à la tv giscardienne.
    A l'époque z'avaient bien passé "Opération Ogro" de Pontecorvo à 20h30. Un film à la gloire d'ETA, faut tout de même le faire !

    RépondreSupprimer