vendredi 7 novembre 2014

Jones contre Zorro

Prenez un couple d'auteurs compositeurs juifs (et stakhanovistes) issus de familles rescapées de l'holocauste car la grande Amérique finit par fournir un visa : Leiber et Stoller.
Rajoutez-y un groupe vocal bluesy à tendance rigolarde formé à Los Angeles en 1956: the Coasters (les sous-verres)
Et c'est parti pour huit ans de bonheur et de tubes toujours plus délirants !
Comme ces métèques ne respectaient rien de rien, ils ont osé s'attaquer à la country. "Along came Jones" narre les aventures désopilantes d'un cow-boy venant sauver une pauvre créature des griffes d'une sombre brute.



Évidemment, ça vous dit rappelle quelque chose : en 1964 Henri Salvador se tailla un beau succès avec cette adaptation co-signée avec B. Michel.



 Là, où ça devient drôle, c'est qu'une adaptation en français existait avant, depuis 1959, par le duo québecois les Jérolas, sur leur album "Toujours plus vite". Cette version est même plus fidèle à l'originale...






 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire