jeudi 20 mars 2014

DANIEL BERETTA et RICHARD de BORDEAUX en 1967



Chanson débile et parodique par nos deux lascars qui, après un look "rive gauche" se transformaient en mods prè-beatnicks pour l'occasion quoique un peu tardivement (on était déjà en 1968).

Après trois ans au "Petit conservatoire de Mireille" (de 1964 à 1966) Daniel Beretta débauche Richard Rigamonti (Daniel) et c'est parti pour trois ans de tournées. 
 

"Psychose (Papa) " 




 
En 66, il joue sa première pièce de théâtre Copain Clopants pendant plus d'un an. C'est sa partenaire Catherine Allégret qui va le présenter à Marcel Camus qui l'engage pour le premier rôle de son film Un été sauvage. Théâtre, cinéma et chansons vont se succéder, avec entre autres : Jesus Superstar, Les Parapluies de Cherbourg et même une revue au Pont d'Orly.
Mc Cartney et Ennio Morricone lui écriront chacun une chanson. Mireille, qu'il voit régulièrement (sa deuxième maman, outrecuidera-t-il) lui écrit « Juliette pour la vie ». Lui-même va composer, outre ses autres chansons, quelques-unes pour ses amis : Nino Ferrer, Jean-Noël Dupré, Les Parisiennes et même Mireille Mathieu avant de devenir... la voix d'Arnold Schwarzenegger au ciné français !

Quant à Rigamonti, après une audition à Bordeaux, il quitte son job et rejoint le conservatoire de Mireille à Paris. Après avoir chanté seul ou en compagnie de Daniel Beretta, il a fini par se spécialiser, depuis 84, dans la composition de génériques de dessins animés : Babar, Mimi Cracra, Foofur, SOS polluards….
Ils furent drôles au moins pour un temps.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire