mardi 22 octobre 2013

Des pirates et des vautours




Trois "pirates" Somaliens (eux s'appellent plutôt "gardes côtes") viennent de prendre neuf ans fermes à Rennes dans le procés dit du Tanit. Précisons, au passage, que le skipper du Tanit a été flingué par les balles de nos vaillants marsouins français qui ne font pas dans le détail en attaquant.
Voilà quelques mois est paru un livre nécessaire pour comprendre ce que ces gars du bout du monde foutent dans un box de tribunal breton.
Iskashato (ceux qui mettent leur savoir et production en commun en somali) et les excellentes éditions l'Insomniaque nous font connaître les circonstances qui ont fait de la corne de l'Afrique un des multiples lieux du pillage orchestré par les vautours du capital (surpêche, épandage de déchets toxiques*, manipulations humanitaires, etc.) On y suivra aussi les gesticulations militaro-juridiques de la communauté internationale dans sa guerre aux gueux des mers ainsi que le sort kafkaïen réservé à la vingtaine de ces pêcheurs privés de gagne-pain, puis kidnappés par notre beau pays.
Mais n'hésitez pas à aller consulter une critique du livre par Claude Guillon sur ce lien
On trouve aussi un entretien radio avec un membre d'Iskashato
Voilà une centaine de pages superbement employées. 
Si ces gens-là passent par chez vous, courrez-y !...
* Un documentaire édifiant malgré son ton journalistique (supportez donc les 10 premières minutes) : Toxic Somalia

Et comme ceci est aussi un blog de chansons, une immortelle de Boris Vian interprétée par la chanteuse Suisse Marie-José Casanova (à retrouver dans l'émission d'octobre 2013 sur les petits métiers). A l'abordage !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire